Facebook Twitter Flickr RSS

La FCPE du Calvados a tenu son congrès annuel

 

2017 congrs13mai 1

 

 

Samedi 13 mai 2017, à l’école élémentaire Hubert Reeves de Louvigny, s’est tenu le 68e congrès départemental de la FCPE du Calvados.

Une vingtaine d’adhérents (administra-teurs et représentants de différents conseils locaux) étaient présents pour la matinée, consacrée à la partie statutaire. L’examen du rapport d’activité et du rapport financier ont été l’occasion d’échanges enrichissants entre les administrateurs et les adhérents présents.

 

Adhésion 2018/2019

L’assemblée statutaire devait se prononcer sur le montant de la part départementale de l’adhésion pour l’année 2018-2019 (actuellement de 10,65 €), ainsi que sur le montant de l’adhésion « deuxième parent ». En effet, pour des raisons de mise en conformité avec les statuts, l’adhésion ne pourra plus être considérée comme familiale et deviendra donc individuelle à partir de la rentrée 2018.

Après de nombreux débats et un vote serré, l’assemblée statutaire a décidé de maintenir la part départementale au même tarif.

Pour le deuxième parent souhaitant adhérer, le tarif d’adhésion le plus bas a été retenu (soit 7 euros, dont 6 euros à reverser au National). Plusieurs participants ont toutefois demandé que la Fédération nationale soit appelée à participer à l’effort de diminution de la cotisation pour le deuxième parent en réduisant la part qui doit lui être reversée.

 

Renouvellement du Conseil d’administration

La matinée s’est achevée sur l’élection des membres du Conseil d’administration. Deux administrateurs arrivant en fin de mandat se sont représentés, et quatre nouveaux membres ont proposé leur candidature. Toutefois, de nombreux administrateurs ayant leur dernier enfant scolarisé en terminale, la question du renouvellement reste préoccupante. Consultez la liste ICI

 

Mixité sociale, mixité scolaire. Un plus pour nos enfants ?

Après des échanges plus informels autour d’un repas, l’après-midi a été consacré à une table ronde sur le thème de la mixité sociale et scolaire, qui a rassemblé une trentaine de participants.

Éric Le Quéré, président de la FCPE du Calvados, a introduit le débat en présentant le contexte et en proposant un bref historique de la mixité à l’école. Ensuite, Patrice Caro, géographe et membre du Conseil national d’évaluation du système scolaire (CNESCO), a donné quelques statistiques et indications socio-géographiques.

La parole a ensuite été laissée à Igor Garnacarzyk, principal du collège Lechanteur, à Caen et à Sébastien Etasse, président du conseil local FCPE de ce même collège. Tous deux ont pu témoigner de leur expérience dans cet établissement, directement concerné par la question de la mixité sociale puisqu’il accueille une population très diverse.

Le débat s’est poursuivi avec l’assistance, qui comptait dans ses rangs des élus locaux, un représentant syndical du monde enseignant et plusieurs représentants de la Ligue de l’enseignement, elle aussi très impliquée dans les questions de mixité.