Facebook Twitter Flickr RSS

Hébergements d'urgence, exigeons un accueil digne !

Rassemblement devant la préfecture

Jeudi 18 mai à 17 h 00

Depuis la fin de la trêve hivernale nous sommes confrontés de façon accrue à la détresse de nombreux migrants : familles, femmes avec enfants en bas âge (maintenant dès 6 mois les enfants peuvent être à la rue !) ou célibataires expulsés des hébergements d'urgence.

C’est au moins une douzaine de familles qui sont actuellement à la rue et la DDCS en expulse quasiment une par jour.

Ces personnes expulsées viennent grossir les rangs de ceux, Français et Etrangers, qui sont fragilisés par le manque d'hébergement et donc contraints de dormir dans la rue. Le problème des sans-logis ou mal logés ne connait pas de saison et c'est tout au long de l'année que le 115 n’a pas les moyens de répondre à ses obligations. Des personnes se trouvent sans abri, la journée comme la nuit, ou hébergées pour quelques nuits seulement.

Lire la suite

flchesBas

 

Quelle humanité !! Jusqu’où cela ira-t-il ? Bientôt, peut-être, les femmes enceintes seront à la rue jusqu’à leur accouchement ?

Refusons cette politique indigne et exigeons que l’Etat assume ses obligations :

Selon l'article L.345-2-2 du code de l'action sociale et des familles :

"Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d'hébergement d'urgence".

Il est urgent de se mobiliser pour dénoncer les conditions inadmissibles – humainement, légalement - de toutes ces personnes vivant dans la rue et privées de leurs droits élémentaires ?

Nous exigeons :

- Un hébergement d’urgence dans des conditions d’accueil conformes à la dignité de la personne humaine.

- Des solutions d’hébergement pérennes et en nombre suffisant. Que Monsieur le Préfet utilise son pouvoir de réquisition et que les municipalités coopèrent à la recherche des locaux vides. Il n’en manque pas.

- L’engagement des municipalités à mettre en place dans leurs CCAS des dispositifs d’accueil et d’aide.

Nous demandons à être reçus par le Préfet pour obtenir des réponses concrètes.

Premiers Signataires : ASTI 14 – Ligue des Droits de l’Homme 14 – Terre des Hommes – FCPE 14 – ARCAL-BN - Le Planning Familial – Le temps d’un Toit – La pastorale des Migrants – Médecins du Monde Délégation Normandie – La Cimade Caen – SUD Santé/Sociaux 14 – Comité Amérique latine 14 – CSF 14 -

caen prefecture portail ailejardins